EN UNION AVEC VOUS Nº 76

Cliquer ici pour télécharger l’article

 +Cristóbal, Cardinal López Romero, sdb

Archevêque de Rabat

                       

       EN UNION AVEC VOUS Nº 76

 

Rabat, le 15 octobre 2021

Chers frères et soeurs,

Aux portes de l’Assemblée de lancement du Synode Diocésain et aussi de la présentation du Synode des évêques sur la synodalité, dans sa première étape, je sens le besoin de m’adresser à vous tous. Je le fait en ce jour où l’Église célèbre Sainte Thérèse d’Avila, ou de Jésus, docteur de l’Église. Qu’elle accompagne notre Synode et que le Seigneur nous donne de vivre au moins un peu de l’amitié qu’ils ont vécue ensemble.

1.-LE SYNODE EST UNE AFFAIRE À TOUS

Je veux vous redire que le Synode Diocésain est une affaire à tous. Personne ne doit se sentir ni exclu ni indifférent : tous participants.

Nous avons beaucoup prié : continuons à le faire, c’est une façon, et non la moindre, d’y participer déjà. Apprêtons-nous, dans l’attitude de sortir à la rencontre de l’autre, pour faire parti des groupes de partage et discussion, des célébrations et moments de prière, des assemblées paroissiales et diocésaines.

Le Pape nous propose quatre verbes qui définissent l’attitude synodale : nous rencontrer, nous écouter, prendre la parole et discerner.

Oui, rencontrons-nous, surtout avec ceux que nous ne côtoyons pas ordinairement, qui nous sont inconnus… même si nous les voyons souvent.

Oui, écoutons-nous. Dieu nous a donné deux oreilles et une seule bouche, pour écouter le double de ce que nous parlons. Écoutons-nous attentivement, avec la volonté et le désir de découvrir l’autre, de le comprendre, de l’aimer.

Oui, prenons la parole, partageons nos expériences, nos sentiments, nos idées, notre histoire à nous.

Seulement après cet exercice d’ouverture, de décentrement de nous-mêmes, nous serons en condition de discerner, c’est-à-dire, de déchiffrer ensemble les chemins que Dieu veut que nous parcourions en tant qu’Église au Maroc dans les prochaines années.

Voilà, c’est parti. Synode, ça veut dire « chemin avec ». Oui, faisons chemin avec Dieu, appelés par le Père, à la suite de Jésus et poussés par l’Esprit Saint. Marchons avec nos frères chrétiens, en esprit de communion, ensemble. Sortons à la rencontre des autres qui ne sont pas comme nous et qui ont une autre foi –et de ceux qui n’ont aucune- et, surtout, allons à la rencontre de l’Autre, le Tout Autre, Dieu. Alors, de Dieu partons et à Dieu nous devons nous rendre et arriver. Le Synode est une icône de la vie, un exercice spirituel, une expérience existentielle : de Dieu nous venons, à Lui nous retournons.

Ce week-end, à Notre Dame de la Paix, une presque cinquantaine de personnes donneront les premiers pas et s’engageront à animer toutes les communautés dans cette démarche. Chaque paroisse aura au moins un représentant, qui s’unira aux membres des Conseils Diocésains (Pastoral, Presbytéral, Financier, de la Vie Consacrée et de l’Éducation Catholique)

Dimanche, à la messe de la Cathédrale, mais aussi dans chaque paroisse, notre chemin débutera officiellement et symboliquement depuis la procession d’entrée et avec l’envoi à la fin de la messe. Tous, en communion, chemin faisant, à la suite du Christ qui va en tête, marchons vers le Royaume de Dieu.

2.-DÉPARTS ET ARRIVÉES

Beaucoup de départs et d’arrivées ont déjà été annoncés dans des précédentes communications. Nous signalons ici seulement les derniers… et nous prions les communautés de nous signaler autant les départs que les arrivées quand ils se produisent.

Le père Gilbert est parti aux Pays Bas pour des vacances bien méritées… mais on l’attend à Agadir pour continuer à servir la communauté d’une autre façon à ce qu’il a fait depuis de longues années.

Par contre, aujourd’hui, vendredi, est arrivé le père Pankrasius Nform Ndansa, du diocèse de Douala (Cameroun), qui vient connaître notre diocèse et suivre les cours du Certificat d’Al Mowafaqa, avec l’intention de rester en tant que fidei donum. Le père Albert Kondemodre, père blanc du Burkina Faso, devait d’arriver  aussi aujourd’hui, pour faire l’arabe et le Certificat d’Al Mowafaqa, mais la pandémie lui pose des problèmes.

Il y a quelques semaines était arrivé Fabio, frère franciscain brésilien, venu renforcer la communauté de Marrakech. Ils attendent encore un frère de l’Amérique Latine.

On attend aussi l’arrivée des deux ou trois prêtres de la mission de France, peutêtre d’un religieux scalabrinien et de quelques autres pour suivre les cours du Certificat d’Al Mowafaqa.

Parmi les soeurs il faut informer de l’arrivée à Témara de deux jeunes Filles de la Charité, Belén et Cristina ; elles sont déjà au travail depuis le début de l’année scolaire.

Chez les Missionnaires de la Charité, à Casa, c’est Soeur Ludovica qui est arrivée remplacer Soeur Blandine, partie à Tanger. Soeurs Chanel, Lucette et Victoire ont reçu d’autres destinations. Elles attendent le retour de deux soeurs ou l’arrivée d’autres.

Chez les FMM Soeur Angela Rajarapu est de retour après quelques mois en Inde, mais Soeur Olga et Soeur Lucy (de Rabat) sont parties au Ghana et en Jordanie, Soeur Marie-Christine (Meknès) au Kenia et Soeur Lupita en Mauritanie, Soeur Thérèse Joseph au Sénégal et Soeur Bernadette au Burkina Faso, ces trois étant de la communauté de Casablanca. Par contre une deuxième Soeur Colette est arrivée renforcer la communauté de Rabat; il faudra faire attention pour ne pas faire confusion entre les deux Colettes religieuses à Rabat. Les FMM attendent encore deux soeurs en provenance de l’Inde.

3.-DES BONNES NOUVELLES DANS LA VIE CONSACRÉE

-Petite Soeur Madeleine, fondatrice des Petites Soeurs de Jésus, a été déclarée vénérable. Félicitations aux petites soeurs ! Dieu soit loué.

-Les soeurs Clarisses ont eu son Chapitre à Casa et ont élu la nouvelle abbesse dans la personne de Soeur Juliana, acompagnée par Soeur Socorro et Soeur Marie des Anges, celle-ci de la Côte d’Ivoire.

-Les Soeurs de Saint François d’Assis (avec présence à Mohammedia et à Tazert) ont pu finalement célébrer son chapître général à Montpellier, avec élection d’un nouveau conseil. Soeur Pascale, que nous connaissons bien, a été nommée secrétaire générale de l’Institut. Soeur Elisabeth Robert, l’ancienne générale, sera avec nous, ce week-end et quand il le faudra, pour accompagner notre démarche synodale.

-La Compagnie Missionnaire du Sacré Coeur, présente à Taza, a aussi eu son chapitre. Soeur Natalia, qui avait été longtemps à Taza, a été élue Vicaire Générale.

-En juillet, ce sont les frères franciscains qui ont célébré son chapitre général à Rome. Là aussi un des membres du nouveau conseil a été choisi parmi les frères du

Maroc. Il s’agit du frère Joaquin, colombien, qui avait passé quelques mois récemment à Rabat et à Tétouan.

-Ce n’est pas fini : en quelques mois, ça sera le tour des Filles de la Charité (Témara) et des Missionnaires de la Charité de Mère Teresa (Casablanca). Prions pour leurs chapitres.

4.-INFORMATIONS SANITAIRES

L’amélioration de la situation sanitaire du pays, et sans doute la généralisation de la vaccination, nous donne maintenant une trève dans le domain de la pandémie.

Mais la santé ne consiste pas seulement à éviter la contamination du virus… Le P. Marc continue à la Maison de Retraite du Soussi ; il fait des bons progrès dans le déplacement (il donne déjà quelques pas) et dans l’élocution… mais il reste beaucoup de chemin à faire.

Le prieur de Midelt, Jean-Pierre Flachaire, est parti en France pour un bon temps (quatre-cinq mois) pour se soigner. Il devra subir quatre interventions à un mois d’intervalle l’une de l’autre. Mgr Giovanni d’Ercole, évêque émérite d’Ascoli-Piceno, a été appelé par l’abbé d’Aiguebelle et le prieur de Midelt, et envoyé par moi, à accompagner et appuyer la communauté pendant ce temps d’absence du prieur.

5.-JOURNÉE MONDIALE DES MISSIONS

La JMM aura lieu dimanche 24 octobre. Je vous envoie des matériels qui peuvent être utilisés.

Il convient de l’annoncer déjà ce dimanche pour que toute la semaine soit de prière pour cette intention et pour que les fidèles viennent bien préparés pour la messe et la quête extraordinaire de dimanche 24.

C’est l’occasion de nous rappeler tous notre vocation missionnaire, puisque nous sommes tous participants à la mission du seul et vrai missionnaire, le Christ, envoyé en mission par le Père pour sauver le monde en construisant le Royaume.

6.-IL Y A DE LA VIE DANS NOTRE DIOCÈSE, DIEU MERCI

Ce mois d’octobre nous atteignons la vitesse de croisière. En septembre nous avions déjà célébré l’installation des nouveaux curés de Casablanca (le 19) et d’Oujda (le 26).

En octobre, il a eu déjà lieu la réunion du Conseil d’Administration d’Al Mowafaqa (samedi 2) et l’installation du curé d’Agadir (le 3).

Du 4 au 8 une vingtaine de prêtres ont vécu une très bonne retraite animée par le P. Jean-François Berjonneau, de l’Association Jesus-Caritas, autour de la spiritualité de Charles de Foucauld. Samedi 9 lui-même a donné une conférence sur l’Eucharistie et l’Incarnation dans ladite spiritualité.

Le week-end du 9-10, les catéchistes du catéchuménat ont eu sa première rencontre de formation, convivialité et prière.

Tout cela sans dire que le numéro d’octobre d’Ensemble est déjà apparu, que l’équipe de communication se réunit (et travaille pour la prochaine édition), ainsi que la commission du catéchuménat, le Conseil Presbytéral et le Conseil Financier.

Le groupe d’animation et préparation en vue de la canonisation de Charles de Foucauld ont aussi bien travaillé et nous préparent beaucoup d’activités.

Et le petit groupe qui pousse pour que l’archivo historique diocésain soit une réalité est déjà sur le point d’aboutir à des initiatives concrètes et visibles.

Chapitre apart c’est l’ECAM, qui a déployé un niveau d’activité et d’engagement extraordinaire suite à la maladie du P. Marc et aux difficultés posées par la pandémie et les changements du calendrier scolaire à la dernière minute.

7.-CALENDRIER DES ACTIVITÉS DIOCÉSAINES À VENIR

On indique ici les activités déjà prévues et établies, mais d’autres pourront s’ajouter au fur et à mesure…

OCTOBRE

16-17 1ère Assemblée Synodale.

Début de la catéchèse à tous niveaux

19        Réunion des prêtres de la région Casa

  • Conseil Presbytéral
  • Réunion des prêtres de la région Rabat
  • Journée Mondiale des Missions

Installation du curé de Meknès, père Pierrot 30-31 Rencontre des catéchistes des enfants

31        Installation du curé d’El Jadida, père Joseph

NOVEMBRE

5          Conseil financier

6-7 Rencontre des responsables des chorales 13-14 Rencontre du Renouveau Charismatique

16-18 Rencontre des prêtres

17        CENTENAIRE DE L’ÉGLISE CATHÉDRALE

  • CÉLÉBRATION INAUGURALE DU CENTENAIRE DE LA CATHÉDRALE
  • CHRIST-ROI

26        Réunion du CODIEC

27-28 Rencontre des Confirmands-1

DÉCEMBRE

4-5       Rencontre des responsables de l’AECAM

11-12 Rencontre des Confirmands-2

25        NOËL

Au milieu de tout ce tourbillon d’activités, n’oublions pas l’essentiel : nous sommes ici pour témoigner de l’amour de Dieu, pour devenir l’Évangile vivant que tous pourront lire, pour vivre notre vie ordinaire de telle façon que notre vie parle par elle-même, bref, pour faire que « ton Règne vienne ».

 

      

+ Cristóbal Cardinal López Romero, sdb

Archevêque de Rabat