You are here

» Pardon ... Tendresse = l'EDITO de l'évêque pour le n°106

L'Editorial du Père Landel, notre évêque

dans le bulletin n°106

 

Pardon….Tendresse

 

Nous avons sans doute tous lu le « testament de Christian de Chergé », et il nous a surement beaucoup frappés.

J’ai découvert ces jours-ci, le « testament de Mohammed », le jeune chauffeur de Mgr Pierre Claverie qui a été tué avec lui. Je me suis laissé émerveiller par la teneur de telles paroles. Qu’un jeune homme, à la fleur de l’âge, puisse nous conduire ainsi sur les chemins de l’action de grâce, du pardon et de la tendresse…et de plus entre les lignes je me permets de contempler toute cette sérénité, toute cette beauté de cœur, toute cette volonté de vivre, toute cette conscience de la nécessité du pardon, toute cette tendresse qui transpire.

 

Quelle est belle l’âme humaine qui peut, quelque soit sa religion, exprimer de tels sentiments !

 

Et c’est en méditant ce message que je me suis dit qu’il pourrait être, pour nous qui vivons ce temps d’Avent, un souffle nouveau pour nous préparer à accueillir le Christ qui vient.

 

« Au nom de Dieu le Créateur, le Miséricordieux

Avant de lever mon stylo, je vous dis : la Paix soit avec vous.

Je remercie celui qui va lire mon carnet de souvenirs, et je dis à chacun de ceux que j’ai connus dans ma vie que je les remercie.
Je dis qu’ils seront récompensés par Dieu au dernier jour.

Adieu à celui qui me pardonnera au jour du jugement ;

Et à celui à qui j’aurai fait du mal, qu’il me pardonne.

Pardon à celui qui aurait entendu de ma bouche une parole méchante, et je demande à vous mes amis de me pardonner en raison de ma jeunesse.

Mais en ce jour où je vous écris, je me souviens de ce que j’ai fait de bien dans ma vie.

Que Dieu dans sa toute-puissance, fasse que je Lui sois soumis et qu’il m’accorde sa tendresse. »

 

Tous ces sentiments qui jaillissent de ce message ne pourraient-ils pas nous permettre de vivre un temps d’Avent pas comme les autres.

 

Sérénité, ne doit-elle pas être l’apanage du chrétien qui sait en qui il met sa confiance. Cette sérénité pour attendre Celui qui vient nous apporter son message des Béatitudes ; qui vient nous apporter toute sa façon de vivre. Pour être des témoins, en ce moment de l’histoire que nous vivons au Maroc, n’avons-nous pas tous besoin de savoir rester serein !

Mohamed savait qu’il vivait des conditions difficiles !

 

Beauté de cœur, de celui qui reconnaît le « beau »  qu’il a su vivre, malgré sa jeunesse. A l’enfant de la Crèche ne sommes-nous pas invités à nous préparer à apporter le beau de notre vie…..et il y en a des merveilles dans nos vies, même si parfois il y a des dérapages.

Mohammed a su remercier tous ceux qu’il a rencontré dans sa courte vie…quel message !

 

Volonté de vivre, Mohammed voulait l’écrire sur son carnet…ce carnet n’était-il pas cette volonté de se souvenir des bons moments, même s’il y a eu aussi des moments plus difficiles. Ce Jésus qui vient ne nous donne-t-il pas encore davantage de raisons de vouloir vivre à plein pour nous-mêmes, mais aussi pour les autres !

Mohammed a su écrire au jour le jour sa vie, n’est-ce pas cela accueillir la vie !

 

Nécessité du pardon, ce temps de l’Avent n’est-il pas aussi un temps privilégié pour revoir sa vie à la lumière d’un Amour qui ne finit pas ! Revoir sa vie, c’est pointer les lumières et les ombres. N’avons-nous pas à nous préparer à avoir un âme limpide pour pouvoir avoir assez d’humilité pour reconnaître en cet Enfant de la Crèche, Celui que le monde attend !

Mohammed a su pardonner jusqu’au bout ! jusqu’où saurons-nous aller !

 

Tendresse, n’est-ce pas le mot qui convient pour venir contempler un papa et une maman qui regardent émerveillés leur enfant ! N’est-ce pas le mot qui convient lorsque nous nous approcherons de la Crèche ; mais la tendresse, cela ne se vit pas spontanément, il nous faut la préparer, il nous faut d’abord savoir l’accueillir pour après pouvoir l’exprimer.

Mohammed a su que Dieu lui accordera sa tendresse ! Quelle foi !

 

            A Noël, n’est-ce pas Dieu qui vient manifester sa tendresse à toute l’humanité.

            Merci Mohammed de nous aider à vivre tout cela.

 

                                                           +Vincent LANDEL s.c.j.- Archevêque de Rabat

 

Rubrique: