You are here

» Le 2 juillet, le P. Gilbert a fêté à Agadir ses 50 ans de sacerdoce

Père Gilbert,

Vous avez, dans votre prière de jubilé, superbement retracé votre parcours : cinquante ans de sacerdoce missionnaire....
Savez-vous, Père Gilbert, que lorsque vous êtes arrivé à Agadir dans les années 90, vous n'avez pas laissé de nous surprendre ... ?
Ce prêtre Hollandais, qui parlait à peine Français, nous dérangeait avec sa culture un peu différente de la nôtre, ses attitudes parfois très directes, ses appels financiers trop fréquents, ses colères intempestives, et d'autres choses encore ...
De plus, prendre la succession d'un curé exceptionnel en la personne de notre regretté père Simon Charles n'était certes pas chose aisée ... Vous lui étiez vous aussi très attaché, il aurait été si heureux d'être parmi nous ce soir. En fait il est là, en tout cas dans nos cœurs et nos pensées.

Mais votre intelligence (intelligence : aptitude à s'adapter), la solidité de votre foi,  vous ont permis de vous adapter à nous, et nous aider à nous adapter à vous. Vous avez accepté nos critiques avec patience et indulgence.
Au fil des ans vous nous avez apprivoisés, partageant avec amour nos joies, nos baptêmes, nos mariages, nos souffrances, nos deuils... Vous vous êtes occupé des étudiants Africains en véritable Père, parfois sévère mais toujours avec beaucoup d'amour.

Et comment ne pas évoquer votre talent de polyglotte si apprécié par les touristes de passage…

Ce faisant, vous avez bien mérité ce titre de PÈRE, vous avez su devenir notre cher Père Gilbert BONOUVRIÉ. 
Et vous êtes surement, pour le bon Dieu, un bon ouvrier.

Le jubilé est le cinquantenaire. Le synonyme de jubilation est exultation.

BON JUBILÉ  cher Père Gilbert.

 Et de tout cœur exultant : MERCI. Que Dieu vous prête longue vie.

De M. Philippe Alleon (paroissien de Sainte Anne d’Agadir)

Rubrique: