You are here

» Homélie du P. Vincent pour la Semaine Sainte

Chères Sœurs, Chers Frères

Rentrons dans cette Semaine Sainte en acclamant le Seigneur rentrant à Jérusalem. Nous avons tellement de raisons de l'acclamer pour tout ce qu'il fait dans notre vie;

Et pas à pas, prenons davantage conscience que nous sommes partie prenante d'une Eglise qui veut vivre la communion, qui veut la construire chaque jour, qui veut la respecter, même si parfois elle n'est pas facile à vivre. Mais ouvrons notre cœur pour accueillir cette communion qui nous est confiée par le Seigneur Cette communion, nous la vivrons d'une façon toute spéciale au cours de la messe chrismale que nous vivrons comme nous le pourrons suivant le lieu où nous habitons. Mais que durant cette messe chrismale, nous rendions grâce pour toutes ces merveilleuses facettes de notre Eglise…..que par nous elles brillent. Il n'est pas naïf de penser qu'elle est belle notre Eglise!

 Ne pleurons pas, réjouissons nous, et participons à son plus grand épanouissement. Sa plus grande beauté viendra de notre communion, non par des paroles, mais en acte, autour de notre évêque. Pour vivre cette communion, écoutons toujours davantage François….il nous en donne des chemins de communion!

Et le Jeudi Saint, en Eglise encore nous entendrons le Seigneur nous dire "ce que je viens de faire, faites le à votre tour", que ce soit notre vie eucharistique qui va donner tout son sens à notre tablier qui est toujours pendu au clou, dans notre bureau. N'essayons pas de changer de tablier. N'acheter pas un tablier neuf, le Seigneur veut notre tablier troué et usé qui doit manifester notre vie et notre détachement. Nous serons au service dans la pauvreté et l'humilité la plus totale; c'est ce que nous avons à apprendre. mais pour pouvoir vivre cela, ne nous faut-il pas nous pencher sur le coeur de "notre bien aimé", et entendre battre son coeur.

Nous serons alors prêt à traverser ce jardin de Gethsémani; peut-être que la vie nous oblige à nous y arrêter. Et nous connaissons tellement de personnes qui sont là au milieu des ronces et des cailloux et qui ne peuvent s'en sortir. Que dans ce jardin, nous sachions prendre le temps de regarder "les autres", de les écouter, de les aimer. Nous aimerions peut-être aussi dans ce jardin, être écouté par des frères et sœurs qui ne me jugeront pas, qui m'accueilleront dans ma pauvreté, dans ma révolte peut-être. Sachons que nous sommes nombreux dans ce jardin, mais que parfois nous avons du mal à entendre Celui qui dit à son Père "Que ta volonté se fasse" Ce vendredi Saint n'est-il pas ce moment privilégie pour nous regarder au miroir du véritable amour. Notre vie peut en sortir transformée, et reprendre le chemin d'une Volonté accueillie. "pourvu que ta volonté se fasse en moi..je ne désire rien d'autre"

Et la vie éclatera, pourquoi pas la nôtre si nous nous sommes laissés faire. Elle éclatera car nous aurons vu de jeunes adultes recevoir le baptême. Leur joie rayonnante nous interpelle, et va nous conduire sur des chemins de conversion, à la suite d'un Vivant. Oui nous avons essayer de tout faire durant le carême, mais pourrons-nous courir au tombeau pour entendre le Ressuscité nous dire "Marie"; Et ayant entendu notre nom, serons-nous débarrassés de tout ce qui nous encombre pour courir….puissions-nous ne pas repartir en arrière car "une seule chose te manque", mais elle était tellement difficile à m'en libérer. Qu'en ce jour de Pâques nous soyons heureux, nous soyons dans la paix, mais une paix avec les autres et pour les autres; Nous n'avons pas à aller très loin pour nous apercevoir que la paix a du mal à renter dans tous les cœurs.

Mais la vie qui éclate à Pâques nous invite à prier…prier…prier encore davantage.

 La fête de Pâques doit continuer dans notre Eglise tous les jours. Soyez heureux et prions les uns pour les autres, pour que la vie ne rejaillisse pas seulement sur nous, mais sur tous ceux avec qui nous vivons et surtout les plus abandonnés..

                                               +Vincent LANDEL s.c.j.

Rubrique: