You are here

» Homélie de Noël du P. Vincent à Casablanca (25-12-2017)

Nous voici réunis, en cette fête de Noël,

  • Pour nous réjouir certes de la naissance de Jésus, en faisant des crèches qui répondent à notre culture ou à notre sens artistique.
  • Pour nous réjouir, car cela peut nous rappeler des fêtes vécues en famille dans nos pays d’origine,
  • Pour nous réjouir, car nous avons vécus des fêtes inoubliables dans notre enfance ; nous nous rappelons tellement souvent ces chants que nous fredonnons parfois pour reprendre courage au moment plus difficiles de notre vie.

Noël, c’est tout cela certes, mais n’avons-nous pas à prendreconscienceaujourd’hui, un peu plus, que Noël c’est la manifestation de Dieu en un homme, Fils éternel du Père et Fils de Marie. Dieu manifeste sa proximité avec les hommes. Il ne veut pas abandonner les hommes à leur médiocrité, leurs erreurs, pour ne pas dire leurs méchancetés. Dieu par son Fils Jésus, ne peut pas se résoudre à abandonner qui que ce soit. Les évangiles ne nous rapportent-ils pas toutes ces rencontres de Jésus avec tous les hommes, même les plus grands pêcheurs, même ceux qui en voulaient à sa vie. Et à chaque fois, Jésus a porté sur eux un regard aimant, sachant leur dire « Va et ne pèche plus »

Dieu par son Fils Jésus, veut manifester que les hommes de toutes conditions, de toutes races, de toutes religions, depuis ceux qui le cherchent ou non. Ils sont tous aimés, aussi petits et pauvres qu’ils soient. C’est la manifestation de l’amour pour tout homme et de tout l’homme. Les évangiles nous parlent beaucoup de tous ces malades qui venaient vers Lui, car ils avaient confiance en lui, il savait les écouter, il savait les réconforter, il savait les aider à repartir dans la vie. Une très grande confiance s’était établie entre ces personnes vulnérables et lui.

Et comme nous dit Saint Paul, par Jésus « Dieu s’est donné à nous afin de nous racheter de toutes nos fautes, et de nous purifier pour faire de nous son peuple, un peuple ardent à faire le bien ». Nous sommes invités à prendreconscience que nous faisons partie de ce peuple en acceptant de mettre nos pas dans ceux de Jésus. Non pas seulement dans ceux de Jésus qui est dans la gloire, mais dans ceux de Jésus tout au long de sa vie d’homme, même aux momentsles plus difficiles de sa vie, et jusqu’à la croix. Car l’amour pour les hommes, Jésus ne le manifeste pas seulement dans la crèche, mais il le manifestera jusqu’au bout, jusqu’à la Croix qui est la manifestation la plus grande de l’amour.

Et c’est l’universalité de son amour qui est la lumière qui est venue dans le monde, qui est venue donner une valeur nouvelle à notre monde. Mais cette lumière il nous fallait l’accueillir. Les premiers à l’accueillir furent les bergers ; ils n’avaient pas grand-chose, ils faisaient tout simplement leur devoir. Mais ils ont compris que quelque chose de nouveau apparaissait dans le monde. Ils comprenaient que la lumière dont les anges étaient entourés allait transformer leur vie. Et volontiers, ils s’unissaient au chant des anges « Gloire à Dieu au plus haut des cieux, et paix sur la terre aux hommes qu’il aime ».

Et quand les bergers arrivèrent à la crèche, ils virent Joseph, un travailleur ordinaire qui a accepté de faire confiance à Dieu qui, par l’ange lui avait dit « Ne crains pas de prendre avec toi Marie ton épouse, l’enfant qu’elle porte en elle et qu’elle vient de donner au monde, est le Messie, Celui qui donnera un sens nouveau au monde ». Ce Joseph, sera auprès de Jésus, mais dans le silence, dans le respect ; plus personne ne parlera de lui.

Et en face de lui, il y avait Marie, cette jeune femme qui avait accepté de voir sa vie transformée en disant tout simplement « Voici la Servante du Seigneur ». Elle s’est abandonnée entre les mains de Dieu, lui remettanttoute sa vie, acceptant que tous ses projets soient bouleversés. Mais de la crèche à la croix, elle sera toujours là, n’est-ce pas pour cela qu’elle est pour nous une lumière, elle nous trace le chemin vers son Fils Jésus.

  • Jésus est lumière car il est l’envoyé de Dieu qui veut révéler son amour à tous les hommes.
  • Joseph est lumière, car il a accepté de faire confiance à Dieu dans toute sa vie
  • Marie est lumière car elle a accepté de rentrer pleinement dans la volonté de Dieu.

Il est important d’avoir accepté de contempler ces hommes et femmes qui sont lumières en ces jours de Noël. Mais nous, n’avons-nous pas à accepter d’allumer notre lumière à la flamme de l’amour de Dieu, car le Seigneur attend cela de nous.

Pour continuer à vivre Noël, n’avons-nous pas à être une lumière là où nous sommes. Une lumière qui jaillit de notre amour de Jésus dans notre vie.

  • Etre lumière dans notre communauté chrétienne
  • Etre lumière dans notre communauté humaine
  • Etre lumière pour redonner l’espérance à ceux et celles qui sont fatigués ou découragés
  • Etre lumière de Jésus au milieu de ce peuple de croyants qui nous accueille.

Que cette fête de Noël, ne soit pas une fête du souvenir ; mais soit vraiment, pour chacun et chacune d’entre nous, la fête d’un avenir vécu avec amour.

                                               AMEN

 

 

Rubrique: